admin6477

Le vélo électrique

Le vélo électrique pour visiter le Luberon

Pédaler, c’est l’adopter ? Le vélo à assistance électrique (VAE) gagne progressivement du terrain dans les rues de nos villes et de nos campagnes. En 2015, ses ventes ont bondi de 35 % avec 102.000 cycles écoulés. « Cette vague ne va pas s’arrêter. S’il ne constitue que 3 % des ventes globales de vélos dans l’Hexagone aujourd’hui, l’exemple de l’Allemagne et ses 15 % de parts de marché laisse au VAE une belle part de progression pour les prochaines années », s’enthousiasme Jérôme Valentin. Pour le Président de l’Union nationale des Industries du Cycle (Univélo) et Directeur Général de Cycleurope Industries [fabricant des cycles Peugeot et Gitane, NDLR], le retard de la France dans l’adoption du vélo à assistance électrique serait « presque culturel ».

Mais depuis 2006 et l’arrivée du Vélo’v à Lyon, puis 2007 et celle du Vélib’à Paris, les mentalités évoluent autour du vélo et du VAE. A force de pédaler, rattraperons-nous un jour la Hollande où un vélo vendu sur cinq est un VAE ? Encore faudrait que les Français sachent de quoi on leur parle lorsque l’on évoque le vélo à assistance électrique…