La soupe au pistou

La soupe au pistou

Comment faire une bonne soupe aux pistou?

La soupe:

Ajouter et faire revenir (3-4 min) les haricots coco blancs, rouges, les haricots plats coupés en tranche de 1,5 cm et les courgettes coupées en 2 dans la longueur puis encore en 2 dans la longueur, puis en morceaux de 1,5 cm.
Couvrir d’eau (en gros 3 L). Il vaut mieux en mettre moins que trop, quitte en rajouter par la suite.
Ajouter une tomate pelée au préalable dans de l’eau bouillante, égrainée et coupée en 8 morceaux égaux.
Saler, poivrer.
A la reprise de l’ébullition, ajouter les pommes de terre coupées en dés.
Préparer la pommade, réserver.
Après 10-15 min de cuisson, ajouter les coquillettes. Rectifier l’eau, le sel et le poivre si besoin est.
Stopper la cuisson après 10-15 min.
Attendre un peu. Quand l’eau ne frémit plus, incorporer la pommade.
Laisser reposer 4 h.
Réchauffer à feu doux avant le service et accompagner de fromage râpé.

La pommade:

  • Effeuiller et pilonner le basilic.
  • Ajouter l’ail et pilonner.
  • Ajouter une tomate pelée au préalable dans de l’eau bouillante et égrainée, et pilonner.
  • Ajouter 3-4 cuillères à café de fromage râpé.
  • Saler, poivrer.
  • Monter le tout à l’huile d’olive.

Le vélo électrique

Le vélo électrique pour visiter le Luberon

Pédaler, c’est l’adopter ? Le vélo à assistance électrique (VAE) gagne progressivement du terrain dans les rues de nos villes et de nos campagnes. En 2015, ses ventes ont bondi de 35 % avec 102.000 cycles écoulés. « Cette vague ne va pas s’arrêter. S’il ne constitue que 3 % des ventes globales de vélos dans l’Hexagone aujourd’hui, l’exemple de l’Allemagne et ses 15 % de parts de marché laisse au VAE une belle part de progression pour les prochaines années », s’enthousiasme Jérôme Valentin. Pour le Président de l’Union nationale des Industries du Cycle (Univélo) et Directeur Général de Cycleurope Industries [fabricant des cycles Peugeot et Gitane, NDLR], le retard de la France dans l’adoption du vélo à assistance électrique serait « presque culturel ».

Mais depuis 2006 et l’arrivée du Vélo’v à Lyon, puis 2007 et celle du Vélib’à Paris, les mentalités évoluent autour du vélo et du VAE. A force de pédaler, rattraperons-nous un jour la Hollande où un vélo vendu sur cinq est un VAE ? Encore faudrait que les Français sachent de quoi on leur parle lorsque l’on évoque le vélo à assistance électrique…